Ce rapport implique la 203e de l’Assemblée Générale (1991) après trois années de recherche, l’analyse et l’écriture par le Comité Spécial sur la Sexualité Humaine. À l’origine, de l’appartenance, et les moyens du comité particulier sont décrites dans la Préface. L’ultime projet de rapport a été accrédité par le comité lors de son assemblée à Tampa, en Floride, le 31 janvier-3 février 1991.

Parce que le comité particulier entré en mois de délibérations, il est apparu clairement qu’un certain nombre de membres ont estimé que des brouillons n’a pas suffisamment catégorique leurs points de vue sur de nombreux sujets, ou sur la méthodologie théologique. Les Efforts visant à combiner tous les points de vue en ce rapport a été infructueux et nous prévoyons qu’un rapport de la minorité va enfin être diffusé. David Searfoss, Grady Crosland, Michael Bullard, Donald Repsher, et Jean Kennedy demandé que leur désaccord avec la majorité rapport une question de rapport. Je suis content de vous, néanmoins, pour que chacun de nos délibérations avaient été marquée par la mutuelle r espect, souci partagé sur les problèmes, la cordialité et la bonne humeur.

Ce rapport témoigne de notre intention de faire face à de nombreux points de l’attitude d’une constante moral place. Nous avons maintenant résisté depuis le début tous fait une tentative pour nous faire un « souci » comité particulier. Nous en raison de ce fait envie de tous les individus qui apprennent ce rapport à l’apprendre comme un tout, pour ses éléments d’informer et de maintenir les uns des autres et doit être considérée en relation.